L'essor de la mobilité électrique doit être accompagné de la création d'une infrastructure de recharge adaptée

L’avenir de la mobilité électrique est désormais incontestable. Du côté des constructeurs les technologies sont d’ores et déjà maîtrisées. L’outil industriel est dimensionné pour répondre à la demande.

Mais l’enjeu est ailleurs, dans le développement des infrastructures qui permettront aux usagers de recharger leurs véhicules.

La aussi le processus est irréversible car il relève d’une volonté forte des pouvoirs publics.

2018 : l’année du plébiscite de la mobilité électrique

L’année 2018 a vu s’envoler les ventes de véhicules électriques avec une progression de 24,67 % pour 40 000 unités immatriculées tandis que les hybrides rechargeables se sont écoulés à 13 439 exemplaires avec, là encore, un taux de progression impressionnant de 24,8 %.

 

La filière est désormais lancée et nul ne doute que les volumes de ventes vont continuer d’augmenter.

 

Devant ce succès, la question d’investir dans un réseau d’infrastructure de bornes de recharge ne se pose plus mais devient une urgence et une priorité nationale autant qu’européenne. Car les enjeux sont multiples : économiques, environnementaux, politiques.


Le gouvernement mobilisé pour la transition énergétique et la mobilité électrique

L’état se devait d’apporter des réponses fortes et des mesures concrètes. Le projet de loi d’orientation des mobilités vise à multiplier par 5 le nombre de bornes de recharge installées dans l’hexagone d’ici 2022.

 

Le 4 Juillet 2019 la ministre des transports Elisabeth Borne a annoncé 2 mesures à l’adresse des copropriétés et des collectivités publiques :

  • Dès à présent, les 3000 premières copropriétés qui s’équiperont en bornes de recharge bénéficieront d’une aide couvrant 50 % des frais d’acquisition et d’installation.
  • De leur côté les collectivités pourront obtenir une subvention de 2160 € par borne de recharge installée suite à sollicitation d'un administré propriétaire de véhicule électrique.

Elles viennent renforcer le dispositif d'incitation du déploiement rapide de bornes électriques en France qui prévoit l'installation obligatoire de bornes de recharge dans les parkings de plus de 10 places des bâtiments neufs ou en rénovation, la création d'un véritable droit à la prise en habitat collectif, la possibilité de charger gratuitement son véhicule personnel sur son lieu de travail et enfin la division par plus de 2 du coût de raccordement des équipements de recharge.

 

Ce plan de mobilisation s’inscrit dans le cadre du programme ADVENIR promu par l'Association nationale pour le développement de la mobilité électrique AVERE qui labellise les offres des professionnels du secteur.